La respiration transformationnelle implique un travail respiratoire rapide pendant 20 à 45 minutes. Les résultats peuvent être ressentis comme une renaissance.
La respiration transformationnelle est une forme active de méditation dans laquelle la respiration est manipulée mécaniquement à un rythme rapide. Au lieu de commencer lentement avec l’intention de calmer le corps et l’esprit par la respiration – comme on le fait en pratiquant le yoga ou la méditation – la respiration transformationnelle commence par une respiration rapide pour susciter une réponse corporelle.

Comment fonctionne la respiration transformationnelle ?
La pratique de la respiration transformationnelle peut provoquer des contractions musculaires, des tensions à des endroits inattendus et d’autres sensations qui, au départ, peuvent ressembler à une attaque de panique. Il est utile de considérer ce type de respiration comme un aimant qui, à l’inspiration, attire les tensions, les angoisses ou les émotions retenues. Puis, à l’expiration, elle libère ces pensées et sentiments stagnants.

« Lorsque nous inspirons, nous recevons. Lorsque nous expirons, nous libérons », explique Aimée Derbes, acupunctrice et praticienne de médecine chinoise agréée, qui propose des séances de respiration transformationnelle via Zoom.

Comment la respiration transformationnelle peut-elle aider ?
Avec le temps, cette pratique peut modifier le système nerveux autonome (composé des systèmes nerveux parasympathique et sympathique) en modifiant la quantité d’oxygène que nous inspirons ou la quantité de dioxyde de carbone que nous expirons. Bien que l’expérience de la respiration transformationnelle soit différente pour chacun, Derbes note que de nombreuses personnes remarquent qu’elles sont plus connectées à leur corps et ont une plus grande conscience de ce qui est émotionnellement présent. La respiration transformationnelle peut être bénéfique pour les personnes épuisées par un traumatisme, car cette pratique peut réveiller et récupérer l’énergie vitale.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *